Paris Balade vous propose aujourd’hui une promenade sur la place Saint Sulpice.

Lors de la construction de la façade actuelle de l’église St Sulpice au 18e siècle, l’architecte Giovanni Servandoni prévoit la création d’une place en demi-cercle. Les façades de toutes les maisons devaient être semblables à celle du n°6 (angle de la rue des Canettes), œuvre remarquable de Servandoni. Le projet fut abandonné mais un espace en prolongement du parvis fut réservé.

la-place-saint-sulpice-dans-la-2e-moitie-du-19e-sLa place Saint Sulpice est achevée au 19e siècle. En 1838, elle est nivelée et plantée d’arbres. Une fontaine de dimensions imposantes est érigée de 1843 à 1848 par l’architecte Louis Visconti qui, par ailleurs, conçoit le tombeau de Napoléon 1er aux Invalides. De forme rectangulaire (105 m de long sur 80 m de large), elle est ornée de quatre statues d’évêques catholiques de l’époque de Louis XIV ; les écrivains Fénelon (archevêque de Cambrai) et Bossuet (évêque de Meaux) en font partie.

Une magnifique église

Quant à l’église St Sulpice, ses origines remontent au 10e siècle. Paris était alors une ville minuscule et l’église se situait dans ses environs. Rebâtie à plusieurs reprises, elle est agrandie au 16e et 17e siècle pour devenir la plus grande église de Paris. La belle façade actuelle est l’œuvre de Servandoni. Si vous la regardez depuis la place, vous remarquerez que la tour sud est restée inachevée en raison de travaux interrompus à la révolution. L’intérieur de l’église est décoré par Delacroix. Il s’agit de compositions monumentales exécutées entre 1849 et 1861 dont le célèbre Combat de Jacob avec l’ange.

le-combat-de-jacob-avec-lange

Le combat de Jacob

L’église abrite un curieux instrument astronomique appelé gnomon dans l’aile gauche de son transept. Il date de 1727. Il est en forme d’obélisque de marbre blanc duquel part une ligne de cuivre incrustée au sol. Quand le soleil luit, ce dispositif indique le midi solaire et la date approximative.

C’est à l’église St Sulpice en 1822 que Victor Hugo s’est marié avec son amie d’enfance Adèle Foucher trois ans et demi après leurs fiançailles et malgré la réticence des parents respectifs.

Aujourd’hui la place Saint Sulpice et ses alentours sont très animés. Vous y trouverez, au gré de vos envies, des boutiques de mode et de vêtements de marque (Max Mara, Yves Saint Laurent, Annick Goutal), des boutiques de santons, un large éventail de crêperies, de cafés et de restaurants. La pâtisserie Pierre Hermé vous attirera avec ses créations originales et le marché St Germain avec ses boutiques nombreuses.

Il y avait jadis à Paris deux foires principales : la foire St Laurent qui se tenait vers le 15 août et la foire St Germain à partir de février à l’emplacement du marché St Germain actuel. Celle-ci fut établie par Louis XI. On construisait chaque année deux galeries qui avaient près de 200 mètres de longueur. On y voyait des montreurs de singes, des marionnettes, des gymnastes, des vendeurs de bijoux, de faïences, de livres et de tableaux anciens, même des voleurs qui exploitaient les poches des badauds… C’était aussi un lieu de fête et de spectacle. Dans l’histoire de la foire est resté l’incendie qui la ravagea dans la nuit du 16 au 17 mars 1762. Ses flammes atteignirent l’église et endommagèrent sa façade.

Depuis la fin des années 2000, sur la place St Sulpice se tient une foire chaque année au mois de juin. Elle comprend une série d’événements culturels et commerciaux (salon de la poésie, de l’estampe, de la photographie contemporaine, salon livres et papiers anciens, antiquités, etc.).

Pour découvrir la place Saint Sulpice à bord d’une prestigieuse voiture de collection, il ne vous reste plus qu’à embarquer pour la balade Rive Gauche de Paris Balade.