La dernière de la Régie à moteur arrière, la Renault 8

Lancée en 1962, la Renault 8 prolonge la tradition d’après guerre de Renault du tout à l’arrière (Renault 4CV, Dauphine). Elle sera d’ailleurs la dernière de la lignée. Connue pour ses versions sportives (Gordini et 8S), elle présente aussi d’importantes innovations à sa sortie, dont les quatre freins à disque (une première sur la production Française de série) et le circuit de refroidissement entièrement fermé, ne demandant, en théorie, aucun entretien.
Paris Balade vous propose de découvrir un essai de la R 8 paru dans le magazine Europe Auto en 1965. Bonne lecture !

L’essai

La Renault 8 a été commercialisée quelques mois après la Simca 1000. Ce n’est pas un hasard si ces deux voitures présentent extérieurement tant de points communs. Ce n’est pas non plus une question de mode. L’une et l’autre répondent aux besoins d’une certaine catégorie d’automobilistes. Dans l’immédiat après-guerre, l’automobiliste se contentait d’une voiture populaire (2 ou 4 CV). A partir de 1955, il commença à réclamer une voiture supérieure ; plus spacieuse, plus rapide. Ce fut l’ère de la Dauphine. L’évolution continue ; les conducteurs de Dauphine réclament à leur tour une habitabilité et un confort accrus. En même temps l’encombrement croissant des rues et des routes interdit la construction de modèles d’un gabarit trop important. D’où la justification de la « ligne carrée » adoptée par la Renault 8 qui, pour des cotes extérieures voisines, offre beaucoup plus de place intérieure que la Dauphine. Le coffre à bagages assez important est complété par un emplacement pour petits objets aménagés entre le dossier de la banquette arrière et la vitre.

Caractéristiques Renault 8

Caractéristiques

Plus d’habitabilité mais aussi plus de confort. Les sièges sont moelleux. Leur forme enveloppante assure une bonne position de conduite (malgré l’éloignement du levier de vitesse). Le tableau de bord est d’une sobre élégance. A cette recherche d’habitabilité et de confort s’ajoute la recherche du modernisme technique. Les pleins d’eau sont supprimés une fois pour toutes. La Renault 8 est la première voiture de très grande série équipée de quatre freins à disque. Tout risque de fading disparait, mais le freinage urbain demande un effort assez important sur la pédale. Sur route, une tenue de route sûre bien que légèrement sur-vireuse et une consommation économique sont les principaux atouts de la R 8. Cependant, dans le domaine de la nervosité, les progrès par rapport à la Dauphine ne sont pas aussi nets que certains conducteurs l’auraient espéré. C’est à leur intention que la Régie Renault a conçu la Major d’abord, puis la nouvelle R 10 Major.

Principales qualités :

  • Voiture économique
  • Agréable en ville comme sur route

Principal défaut :

  • Sensible au vent latéral