La Ford Cortina, une Ford anglaise

Produite de 1966 à 1970, la Ford Cortina Mark II est réalisé par la division anglaise de Ford et assemblée à Dagenham. Elle fût la voiture la plus populaire sur le marché britannique en 1967. Paris Balade vous propose de découvrir un essai des versions GT et GT E réalisé en 1969 par Europe Auto dans son édition spéciale précédent le salon de Paris. Bonne lecture !

L’essai

Extérieurement la Ford Cortina se présente comme une berline classique. Il faut entrer dans la voiture pour l’apprécier. La visibilité est bonne à toutes les places et la finition est dans la meilleure tradition britannique : tableau de bord et ceintures de portières en bois poli n’ont rien à envier à l’intérieur des Triumph et des Rover. Les occupants sont bien installés : aération, poignées, accoudoirs. Seul le conducteur est gêné par un siège qui ne se recule pas suffisamment.

Ford Cortina GT GTE caractéristiques

Carte d’identité

Les Ford Cortina GT et GT E se sont montrées raisonnables dans le choix de leur moteur qui se soucie plus de longévité que de performances. Une dizaine de kilomètres / heure supplémentaires seraient les bienvenus. Une consommation raisonnable elle aussi, vient témoigner à la décharge de cette mécanique un peu trop sage. Malgré une vitesse de pointe modeste, la Ford Cortina réalise d’honnêtes moyennes grâce à une tenue de route dans l’ensemble saine. Seules les chaussées en mauvais état rendent l’arrière légèrement « sauteur ».

Vitesse maximum : 152,9 km/h
1000 mètres départ arrêté : 34 secondes
Consommation : 8 à 12 litres aux 100 kilomètres
Prix : 13 750 francs pour la Ford Cortina GT E

Principales qualités

Finition à l’anglaise
Moteur et consommation raisonnables

Principaux défauts

Moteur et vitesse maximale
Bruit important