Paris Balade vous raconte la longue histoire de Michelin, le célèbre fabricant de pneus Clermontois à qui l’on doit nombres d’innovations et de succès sportifs.

L’aventure Michelin

Les frères André et Edouard Michelin fondent l’entreprise Michelin et Cie en 1889 à Clermont Ferrand où se situe encore son siège social. En 1891, ils mettent au point le pneu démontable pour bicyclette. La même année, un vélo équipé de pneus démontables Michelin gagne la course cycliste Paris-Brest-Paris. Depuis, la longue histoire de Michelin enregistre de nombreuses inventions et succès commerciaux.

Edouard MichelinEn juin 1895, André et Edouard Michelin pilotent l’Eclair, la première voiture sur pneus, dans la course Paris-Bordeaux-Paris. Même si leur participation ne se termine pas par une victoire fracassante, il s’agit d’une grande avancée dans l’industrie automobile.

L’image de la maque, le bonhomme Bibendum, naît en 1898. Ecoutez son histoire. A l’Exposition universelle de Lyon  (1894), une pile de pneumatiques signale l’entrée du stand. A sa vue, Edouard Michelin se tourne vers son frère André : « Regarde, avec des bras, cela ferait un bonhomme ! » Quelque temps après, l’illustrateur O’Galop vient montrer aux frères Michelin ses projets d’affiches publicitaires. C’est une image refusée par une brasserie qui retient leur attention. On y voit un personnage d’un bel embonpoint qui brandit une chope de bière en s’exclamant « Nunc est bibendum ! » (devise empruntée à un vers d’Horace qui se traduit par « c’est maintenant qu’il faut boire »). Ainsi l’esquisse de la publicité Michelin voit le jour en avril 1898. Bibendum, constitué de pneus, tient, à la place de la chope, une coupe remplie de débris de verre et de clous. La phrase latine est conservée mais elle est accompagnée du slogan « Le pneu Michelin boit l’obstacle ».Bibendum

Parallèlement à la fabrication de pneumatiques, Michelin se met à éditer des guides touristiques, des cartes routières et des atlas. Le premier Guide Michelin, appelé le Guide rouge, paraît en 1900. Son objectif est d’aider les voyageurs dans la visite d’un lieu en donnant des renseignements pratiques (hôtels, restaurants, etc.). André Michelin disait alors : « Ce guide naît avec le siècle et durera autant que lui. » Edité la première année à 30 000 exemplaires et distribué gratuitement, le guide se vend aujourd’hui à plus de 800 000 exemplaires par an !

En 1906, la première usine Michelin est installée hors France, à Turin, suivie sous peu d’une usine aux Etats-Unis. En 1908, Michelin produit le premier pneu « jumelé » pour poids lourds. En 1910, il se lance dans la signalisation routière avec la fabrication de plaques et de bornes à quatre faces. En 1914, l’entreprise participe à l’effort de guerre et construit environ 2 000 avions équipés de pneus Michelin.

Parmi les nombreuses inventions de la marque, citons le pneu ferroviaire (1929), la carcasse radiale qui équipe tous les pneus contemporains (1946), le pneu « vert » qui réduit la consommation de carburant ainsi que et le pneu polyvalent été/hiver (2015).

Michelin champion du monde 1979En 1979, associé à l’écurie Ferrari, le pneu radial Michelin est champion du monde en F1 avec le pilote Sud-Africain Jody Scheckter et son coéquipier Gilles Villeneuve. Au cours de la longue histoire de Michelin dans la discipline, le manufacturier remporte 102 victoires en 215 Grand Prix. La dernière en date étant signée Fernando Alonso, sur Renault, au Grand Prix du Japon 2006.

Aujourd’hui Michelin est une entreprise multinationale qui est le second fabricant mondial de pneumatiques après Bridgestone. Elle fabrique des pneus destinés à tous types de véhicules (automobiles, camions, deux roues, avions, engins agricoles, etc.) et emploie plus de 112 000 personnes sur 68 sites dans 17 pays.