Situé dans le 3ème arrondissement de Paris, dans le quartier du Marais, l’Hôtel de Soubise a une riche histoire. Paris Balade vous la raconte.

Hôtel de Soubise, une riche histoire

Olivier De Clisson
Olivier De Clisson

C’est Olivier de Clisson (1336-1407) qui se fait d’abord construire une demeure proche de l’Hôtel Saint-Pol alors demeure royale. Ce seigneur féodal breton était surnommé « le boucher » pour sa cruauté au combat. Ayant rejoint Charles VI contre les Anglais au cours de la guerre de Cent ans, il a besoin d’une résidence pour être proche du Roi. De l’hôtel de Clisson, il ne reste aujourd’hui que la porte fortifiée.

De nombreux propriétaires vont ensuite se succéder avant que l’Hôtel de Clisson ne soit racheté par la famille de Guise. François de Lorraine, duc de Guise (1519-1563), s’y installe en 1553. Surnommé « le balafré » à la suite d’une grave blessure reçue lors du siège de Boulogne en 1549, il est alors un puissant chef militaire à la tête du parti catholique. Le Duc de Guise meurt assassiné en 1563 près d’Orléans.

Après sa mort, l’hôtel reste la propriété de la famille de Guise qui y restera plus de 140 ans. Il se dit que la violente nuit de la Saint-Barthelémy fut préparé dans l’hôtel en aout 1572.

Francois de Lorraine
Francois de Lorraine

Faute de descendants, l’hôtel finit par être racheté par l’épouse de François de Rohan (1630-1712), prince de Soubise à qui l’on doit le nom actuel de l’Hôtel de Soubise. Son épouse, la princesse Anne de Rohan choisit l’architecte Alexis Delamair pour rénover l’ancien hôtel de Clisson. Une vaste cour d’honneur est réalisée et son accès se fait désormais depuis la rue des Franc-Bourgeois.

Le fils de François de Rohan entreprendra aussi des travaux à l’intérieur de l’Hôtel de Soubise. L’architecte Germain Boffrand sera chargé de transformer la décoration intérieure avec l’aide de plusieurs peintres et sculpteurs.

Vendu par des créanciers après la Révolution, l’hôtel de Soubise est finalement racheté par l’état en 1808 sous l’impulsion de Napoléon Ier. Ce dernier souhaite y installer les archives de la Révolution. Son neveu, Napoléon III, inaugure le musée de l’histoire de France en 1867 dans les murs de l’Hôtel de Soubise.

Aujourd’hui, le musée des archives nationales se visite et permet d’admirer l’architecture de l’hôtel de Soubise. Vous pouvez aussi passer devant son entrée impressionnante en optant pour notre balade guidée inconnue en voiture de collection.

Informations pratiques

Jardin Hotel de Soubise60 rue des Francs Bourgeois, 75003 Paris

Ouvert du lundi au dimanche (sauf le mardi)

Entrée : 8 euros (ou 5 euros hors période d’exposition temporaire).

Laisser un commentaire

Retour haut de page