Situé au milieu de la place Vendôme, la colonne Vendôme surplombe cette superbe place où se côtoient les hôtels de lux (le Ritz), le ministère de la Justice et les boutique de luxe.

L’histoire de la colonne Vendôme

Colonne de Trajane

Colonne de Trajane à Rome

Grand amateur d’art depuis la campagne d’Italie en 1796, Bonaparte (1769-1821) décide en 1803 de réaliser un monument inspiré de la colonne de Trajane de Rome. Cette dernière commémore les victoires de l’empereur romain Trajan sur le peuple des Daces à travers ses bas-reliefs en spirale.

Le 1er janvier 1806, celui qui est devenu l’Empereur Napoléon Ier signe le décret de la construction de la colonne Vendôme qui célébrera les victoires du natif d’Ajaccio. Ce sont les architectes Lepère et Jacques Gondouin qui réalisent le monument. D’abord baptisé colonne d’Austerlitz (pour célébrer la victoire de 1805), ensuite colonne des victoires, puis colonne de la Grande Armée et finalement colonne Vendôme.

Une décoration avec les canons Autrichiens

Afin de décorer la colonne, Dominique Venant Denon suggère à Napoléon de fondre les 1200 canons confisqués aux Autrichiens et aux Russes lors de la bataille d’Austerlitz. Les 150 tonnes ainsi récupérer seront utilisées pour composer les bas-reliefs célébrants les succès de l’armée Française. C’est l’artiste Pierre Bergeret qui dessine la frise, riche de 76 scènes de la campagne de 1805. De l’arrivée de Napoléon à Strasbourg au retour triomphal de l’Empereur à Paris, en passant par les entrées à Vienne et Presbourg, toute l’épopée d’Austerlitz se retrouve sur la frise de la colonne Vendôme. La colonne repose sur un piédestal décoré de nombreux bas-reliefs avec des trophées de l’armée Autrichienne.Peugeot 404 Colonne Vendome

La colonne Vendôme contient dans son cœur un escalier de 176 marches permettant d’accéder au sommet. On y trouve la statue de l’Empereur. Ce dernier y est représenté en costume d’Empereur Romain (toujours un hommage à la colonne de Trajan), tenant dans sa main droite un globe terrestre et dans la gauche un glaive. Notons que cette statue n’est pas l’originale. En effet la première fut détruite à la fin du Premier Empire. C’est Napoléon III qui rendit hommage à son oncle en commandant une nouvelle stature à Augsutin Dumont.

Pour vous rendre sur la place Vendôme, embarquer à bord d’une des voitures de collection de Paris Balade pour une visite guidée insolite sur la Rive Droite de Paris.