Une petite berline populaire mais rapide, la Fiat 850

La Fiat 850 est lancée en 1964, petite berline familiale à moteur arrière, elle prend la suite de 600. Produite à 3,5 millions d’exemplaires jusqu’en 1971, Paris Balade vous propose aujourd’hui de découvrir l’essai de la version la plus sportive de la berline, la 850 Special (essai réalisé en 1969). Notons que la 850 sera aussi déclinée en coupé et spider.

L’essai

Il est bien connu que, dans les nations d’Europe occidentale, l’automobile est devenue un phénomène social. Le modèle de base de Fiat est particulièrement révélateur à cet égard. Longtemps ce fut la 600 ; c’était la voiture tournant qui marquait la fin de l’après guerre, le début de la motorisation des italiens. Le niveau de vie augmentant, la 600 cède le pas à la Fiat 850. Voici la 850 dépassée à son tour. Les italiens ne récusent pas formellement la Fiat 850 ; ils déplorent ses moyens limités. Ce n’est pas un « non » ; c’est un « oui mais… ».

Fiat 850 Special caractéristiques

Caractéristiques

« Oui » : à la calandre près, la Fiat 850 Special reprend la carrosserie de la 850. Sobre et dépouillée, elle constitue un compromis entre les formes rondes (aérodynamiques) et les formes carrées (plus habitables).

« … mais » : la Fiat 850 Special adopte un moteur plus puissant, des roues plus grandes, une vitesse de pointe plus élevée, et des freins à disque à l’avant.

Résultat : la Fiat 850 Special gagne 20 km/h, et se montre plus nerveuse. Lorsque les automobilistes italiens répondront carrément « non » à la 850, ils pourront dire « oui » à la Fiat 128.

Principale qualité

Rapport prix / performances

Principal défaut

Deux portes seulement

Vitesse maximum : 143 km/h
1000 mètres départ-arrêté : 39,5s
Consommation : 6,5 à 9,5 litres aux 100 kilomètres