La Honda N600, petite citadine japonaise au tempérament sportif

Produite de 1967 à 1973, la Honda N600 se caractérise surtout par son petit moteur, qui malgré sa cylindrée réduite, offrait des performances satisfaisantes. Paris Balade vous propose de découvrir un essai réalise en 1969 par Europe Auto, bonne lecture !

L’essai

Faire tenir quatre personnes dans une carrosserie minuscule en leur accordant une habitabilité maximale : tel est le problème que l’augmentation de la densité de la circulation urbaine pose de façon de plus en plus pressante aux constructeurs.

Honda N600 caractéristiques

Caractéristiques

Fiat avait proposé la solution tout à l’arrière avec sa 500. A l’inverse, Austin et Morris suggérèrent avec leur 850 la solution tout à l’avant avec moteur transversal. Le constructeur japonais Honda s’attaque, lui aussi, au problème. Sa Honda N600 reprend la ligne générale de la petite anglais. Le rapport habitabilité/encombrement reste très voisin de celui de la voiture anglaise : la voiture japonaise est un peu plus longue mais un peu moins large et un peu moins haute.

De qual atout dispose donc la Hinsa N600 ? Indiscutablement, sa mécanique. Avant de construire ce modèle urbain, Honda a produit des voitures sportives, une monoplace et des motos. La Honda N600 a tiré parti de ces différentes expériences. Arbre à cames en tête, régime de rotation très élevé, le petit 3CV de la 600 développe plus de puissance que le 7CV de la Volkswagen 1300.

Cet atout mécanique constitue également le point noir de la Honda N600. Comme toutes les mécaniques issues de la compétition, son moteur exige un réglage et un entretien méticuleux. Les amateurs de mécanique originales passeront outre.

Qualité :

3CV qui en valent 7

Défaut :

3CV qui risquent d’en coûter 7