La Lamborghini Espada, une sportive à 4 places

Lancée en 1968, a et dessinée par Bertone (Marcello Gandini en particulier), la Lamborghini Espada constitue la quintessence du grand tourisme à 4 places tel qu’il s’exprimait dans les années 60 et 70. Elle sera produite à 1227 exemplaires jusqu’en 1978. Paris Balade vous propose de découvrir un essai paru en 1973 dans le magazine Sport Auto pour son numéro spécial Salon de Paris. Bonne lecture !

 

L’essai

Voiture très originale, conception véritablement extraordinaire, tous les superlatifs ont été utilisés à propos de la Lamborghini Espada, cette quatre places de rêve, ce salon particulier destiné entre autres à rouler à 240 km/h. Et même aujourd’hui, bien que son apparition officielle remonte à 1968, on continuera de s’extasier devant la carrosserie impeccablement finie, au dessin dont les lignes atteignent la perfection d’un chef d’œuvre. Sous le capot, un moteur V12 de 3929 cc, qui développe 350 CV DIN à 7 500 t/mn et un couple de 40 mkg à 4 500 tours. Dans l’habitacle, un luxe raffiné, une sellerie somptueuse, des couleurs merveilleuses, des matériaux nobles, conjugués avec goût, un style « design » digne du Musée d’art moderne.

Lamborghini Espada caractéristiques

Caractéristiques

Des défauts ? Non, plutôt des anomalies : on a sacrifié quelquefois le fonctionnel à la beauté. Mais on oublie cela pour se lancer sur l’autoroute, domaine de prédilection de la Lamborghini Espada : le pilote y savoure un plaisir indicible, aux nuances multiples. Un regret, le freinage instable. Mais au niveau de l’ensemble, rarement les plaisirs du luxe et du sport n’ont été exprimés avec autant de goût et de raffinement.

 

Qualités :

  • Hautes performances
  • Très haut niveau de finition
  • Confort somptueux
  • Lignes pures et modernes

 

Défauts :

  • Position de conduite inadéquate
  • Gabarit important, forte inertie
  • Commandes mal disposées
  • Equilibre précaire au freinage
  • Faible autonomie de carburant