Balthus à l’honneur à la Gagosian Gallery

Vous êtes à la recherche d’idées pour visiter Paris de façon inédite ? Laissez-vous guider par Paris Balade qui, cette fois, vous propose de découvrir la passionnante rétrospective du peintre Balthus à la Gagosian Gallery.

Balthus (Balthasar Klossowski de Rola) est né à Paris en 1908 et meurt à Rossinière, Suisse, en 2001. Il a des origines polonaises par son père et russes par sa mère. Les parents se séparent peu après la première guerre mondiale et le jeune Balthasar passe son enfance dans la région de Genève près de sa mère et de l’écrivain Rainer Maria Rilke, devenu son amant. Rilke se prend d’affection pour le jeune homme et l’encourage à se consacrer à la peinture. La première exposition de Balthus a lieu en 1934.Balthus

En 1961, Balthus devient directeur de l’Académie française à Rome. Pendant la durée de son mandat, il fait restaurer l’intérieur et les jardins de la célèbre Villa Médicis. Setsuko Ideta, une jeune étudiante japonaise l’y rejoint. Elle lui sert de modèle et de muse avant de devenir son épouse.

Au cours des dix dernières années de sa vie, la santé du peintre se détériore. Balthus découvre le polaroid, lui qui est tellement réticent aux innovations techniques. A partir des clichés pris, il commence à réaliser de nombreuses esquisses qui serviront de matière première à ses peintures. A cette époque, Anna, son dernier modèle, pose pour lui tous les mercredis durant huit ans, dans la même pièce, devant la même fenêtre sur fond d’un paysage bucolique de montagne. Cette scène inscrite dans la durée fut le sujet de l’ultime toile du peintre, Jeune fille à la mandoline, restée inachevée à sa mort. Elle est la pièce maîtresse de l’exposition.

Gagosian Gallery

Gagosian Gallery

L’œuvre de Balthus est peu abondante. Elle ne compte qu’environ 300 tableaux, chacun résultant de nombreuses études préparatoires et d’un travail méticuleux sur plusieurs mois, voire des années. Aujourd’hui ses peintures et dessins font partie des collections les plus prestigieuses du monde.

L’exposition présente quelques superbes huiles, aquarelles et dessins de Balthus ainsi que de nombreux clichés polaroid de paysages ou de jeunes filles assoupies dont certains portent la trace de ses doigts couverts de peinture.

Venez vous promener dans Paris, aux alentours du Rond-Point des Champs Elysées, et faites une halte à la célébrissime Gagosian Gallery. L’exposition de Balthus vaut vraiment le détour !

 

Où ? Gagosian Gallery, 4 rue Ponthieu, 75008 Paris

Quand ? Du mardi au samedi, de 11 à 19 h, jusqu’au 28 février 2015

Combien ça coûte ? L’entrée est gratuite