Le jardin du Luxembourg est sans doute l’un des plus beaux jardins à la Française de la capitale, pourtant il est l’œuvre d’un architecte florentin proche des Médicis. Paris Balade vous raconte son histoire.

L’histoire du jardin

Jardin Luxembourg

Le bassin au début du XXème

Le jardin du Luxembourg abrite le palais du Luxembourg (aujourd’hui siège du Sénat). Construit entre 1615 et 1620, cet édifice est né de la volonté de Marie de Médicis de posséder une demeure digne de sa fonction (elle est alors régente du futur roi Louis XIII). Rapidement, elle souhaite l’agrémenter de jardins lui rappelant son Italie natale. Le parc occupera jusqu’à 30 hectares avant d’être réduit à 25 du fait de la construction de nouvelles habitations dans la quartier. Certains des plus talentueux jardiniers et paysagistes du royaume ont aménagé le jardin du Luxembourg et ses 2000 ormes entre le XVIIème et XIXème siècle.

Parmi les artistes qui ont œuvré dans ce jardin figure Thomas Francini, un Florentin arrivé avec la cours de Marie de Médicis. Il est l’auteur de nombre de terrasses et de parterres de ce jardin à la française, ainsi que du fameux bassin circulaire qui fait aujourd’hui la joie des enfants et de leurs bateaux. Notons que les fils de Francini, François et Pierre, seront fontainiers auprès d’André Le Nôtre dans le parc du château de Versailles.

D’autres talents ont été mis à contribution dans le jardin du Luxembourg, tels que Boyceaux de La Barauderie, qui participa lui aussi au tracé des parterres, l’architecte Jean-François Chalgrin, à qui l’on doit certaines perspectives, ou, plus récemment, l’ingénieur Alphand qui fut chargé par le baron Haussmann d’administrer « les grandes promenades de la capitale ».

En plus des parterres, ce sont les ornementations et les divertissements qui font la particularité du jardin. On y trouve l’orangerie, un kiosque à musique, une roseraie, des ruches, des terrains de tennis, un jardin d’enfants, un manège, un théâtre de marionnettes et de nombreuses sculptures dont la fameuse fontaine Médicis. Dessinée par Salomon de Brosse en 1620, elle portait alors le nom de « Nymphée ». Elle fut déplacée à de nombreuses reprises, au fil des découpages multiples que subit le jardin du Luxembourg. D’autres statues ont été ajoutées, parmi lesquelles une version de la célèbre statue de la Liberté de Bartholdi trônant à New York.

La fontaine Medicis

La fontaine Medicis

Le jardin du Luxembourg est le lieu idéal pour profiter d’un peu de verdure en plein Paris. Vous pouvez aussi opter pour le parcours guidé Rive Gauche de Paris Balade qui vous emmènera à bord d’une voiture de collection des sixties pour un voyage dans le temps insolite. En plus du jardin du Luxembourg, vous en apprendrez plus sur de nombreux autres monuments de la rive gauche Parisienne.

Où ?

Rue de Vaugirard, 75006 Paris

Métro Odéon ou RER Luxembourg