La marque Lancia est synonyme d’innovations et d’élégance. Elle doit beaucoup à son créateur, Vincenzo Lancia. Paris Balade vous raconte ses débuts.

Les débuts dans le petit atelier de l’immeuble de son père

Vincenzo LanciaC’est le 24 aout 1881 à Fobello que nait Vincenzo Lancia. Il fréquente les classes élémentaires du collège de Varallo, puis son père l’inscrit à l’école technique de Turin pour en faire un comptable. Le père de Vincenzo possède un immeuble dans lequel se situe un atelier de fabrication de bicyclettes. Cet atelier, dirigé par Giovanni Ceirano va se lancer, vers la fin du siècle, dans la fabrication d’automobiles. Le jeune Vincenzo Lancia, peu motivé par l’idée de travail sédentaire, passe le plus clair de son temps dans l’atelier de Ceirano. A force d’observations et d’aide des ouvriers, il finit par apprendre le métier. A l’age de 17 ans, il est embauché à l’atelier. Il s’y distingue en raison de la facilité avec laquelle il parvenait à identifier les pannes des rares automobiles qui y passent.

Les années Fiat de Vincenzo Lancia

Lorsque Giovanni Agnelli et ses associés rachètent les ateliers de Ceirano après la fondation de Fiat, il engage Vincenzo Lancia comme chef des essais de la nouvelle usine. Lorsque Fiat décide de se lancer dans le compétition automobile, Lancia devient pilote officiel de l’équipe.

Sa carrière sportive commence le 1er juillet 1900, à Padoue au volant de la Fiat 6 ch. Elle se termine dix ans plus tard à Modène avec le record du mile à plus de 113 de moyenne, sur une voiture portant son nom. A son palmarès, une vingtaine de victoires.

La création de Lancia

C’est en 1906 que Vincenzo Lancia s’associe avec Fogolin pour créer Lancia & c. apportant 50 000 lires chacun. Les deux associés louent une partie des locaux de la marque automobile Itala à deux pas de la toute première usine Fiat. Quelques dessinateurs sont engagés, ainsi que les premiers ouvriers, et l’on installe des machines-outils.

Lancia a des idées novatrices, il souhaite sortir une voiture différente, plus légère et plus rapide que ses contemporaines. Les plans de la première voiture sont terminés en février 1907. En septembre, le premier châssis Lancia est prêt pour les essais. C’est Vincenzo Lancia lui-même qui effectue les essais parcourant les routes des collines de Turin. A son retour, Fogolin note « Vincenzo est très satisfait ».

Lancia 18 24 HP

Lancia 18 24 HP

Deux autres châssis sont montés avec quelques modifications, le second étant confié à Locati & Torretta pour être habillé en double phaéton. Ce modèle prendra le nom de 18-24 HP puis de Alfa. C’est le début de la tradition des noms de Lancia issus de l’alphabet grec. Le moteur quatre cylindre de l’Alfa développe 28 chevaux à 1 800 tours/minute. Entre 1908 et l’été suivant, la Lancia 18-24 HP sera vendue à 108 exemplaires. Des commandes arrivent même d’Angleterre grâce à la renommée de pilote de Vincenzo Lancia !

En 1908, apparait la Dialfa, équipée d’un six cylindres, un des premiers au monde, lui permettant de frôler les 100 km/h. Voiture excessive, elle n’aura pas le succès escompté.

Paris Balade vous a raconté les débuts de Lancia, si cela vous a donné envie de découvrir l’ambiance Lancia, prenez place à bord de notre Lancia Flavia pour visite originale de Paris en voiture de collection. Atmosphère vintage garantie.