Paris Balade vous raconte l’histoire de l’Université la plus prestigieuse de la capitale, la Sorbonne. Elle est liée à deux personnages qui ont œuvrés pour sa création et agrandissement, Robert de Sorbon et le cardinal Richelieu.

Robert de Sorbon, le fondateur

Robert de Sorbon Sorbonne

Robert de Sorbon

Né le 9 octobre 1201 à Sorbon, près de Reims, Robert de Sorbon est issu d’une famille pauvre. Il s’oriente rapidement vers le clergé pour bénéficier d’un enseignement de qualité. De Sorbon s’installe à Paris pour y suivre les cours de l’université. Devenu maître en théologie et se distinguant par ses qualités d’orateur et de prédicateur, il se fait remarquer par le Louis IX qui le nomme chapelain. Ce statut lui permet de devenir l’un des plus proches conseillers du roi.

Chapelle Sainte Ursule Sorbonne

Chapelle Sainte Ursule

L’intérêt qu’il porte à l’éducation des jeunes grandit, et il décide, avec quelques relations influentes, de créer une institution dirigée par des ecclésiastiques proposant de l’enseignement gratuit. La gratuité est inédite à l’époque, en effet, au XIIIème siècle l’enseignement est l’apanage des moines qui sont peu partageurs du savoir. En 1257, le chapelain arrive à fonder la « maison des pauvres écoliers de Robert de Sorbon » qui prendra ensuite le nom de Sorbonne. D’abord lieu d’hébergement, la Sorbonne devient lieu d’enseignement dont les statuts rédigés par De Sorbon seront en vigueur jusqu’à 1790.

La pape Alexandre IV approuve l’initiative de Robert de Sorbon en 1259 et d’influents protecteurs tel Blanche de Castille aident le chapelain en lui offrant des demeures pour accueillir écoliers et maitres.

Richelieu

Richelieu

Richelieu

Au cours de son histoire, la Sorbonne accueille de nombreux élèves devenus célèbres, parmi eux Richelieu (1585-1642) reçu comme docteur de la Sorbonne en 1607. Devenu proviseur en 1622, il fait rebâtir la façade du collège en utilisant ses propres deniers. La chapelle Sainte-Ursule est alors construite. Les travaux s’éternisent et le cardinal ne les verra pas terminés. Il est inhumé dans la crypte de la chapelle encore en travaux d’achèvement. Un mausolée y sera installé par sa nièce. Profané à la Révolution, ses ossements disparaissent à cette époque.

La SorbonneAprès la Révolution, la Sorbonne est en piteux état. Le XIXème siècle lui permet néanmoins de retrouver son statut prestigieux. En 1821, elle accueille le siège du rectorat. En aout 1889, le président Sadi Carnot (1837-1894) y inaugure le secrétariat de l’académie et de l’université de Paris.

Au XXème siècle, la Sorbonne sera le haut lieu des revendications étudiantes, elle sera occupée et évacuée par la police en mai 1968, tout comme en 2006 lors des manifestations contre le CPE.

Aujourd’hui, Paris Balade vous propose de découvrir la Sorbonne en prenant place à bord d’une de nous voitures de collection. Notre guide vous racontera son histoire si vous optez pour la balade rive gauche ou Paris insolite.