La Mazda 1500, une japonaise dessinée en Italie

Lancée en 1966 la Mazda 1500 ou Mazda Luce sera produite jusqu’en 1973. Dessinées par Bertone et Giorgetto Giugiaro en particulier (à qui l’on doit la Volkswagen Golf I entre autres), elle s’attaque au marché Français à une époque où les japonaises sont loin de faire l’unanimité… Nous vous proposons de découvrir un essai de la Mazda 1500 réalisé en 1969 par Europe Auto pour son numéro spécial salon de Paris. Bonne lecture !

 

L’essai

Jusqu’à un passé tout récent, une firme japonaise conservait un certain mystère aux yeux des automobilistes Français.

Mystère du à son nom imprononçable : Toyo Kogyo.

Mazda 1500 caractéristiques

Caractéristiques

Mystère du également à sa solution mécanique la plus connue : le moteur à double piston rotatif (sous licence Wankel) de son coupé sportif.

Voici que Toyo Kogyo fait un double effort de commercialisation. Ses voitures sont désormais importées en France sous le nom plus banal de Mazda 1500. A coté du moteur à double piston rotatif apparait un classique quatre cylindres de 1500 cm3.

Malgré un arbre à cames en tête, le moteur de la Mazda 1500 se contente de la puissance très raisonnable de 78 ch (SAE). Contrepartie de cette sagesse : une vitesse maximale qui ne dépasse guère 150 km/h. Vitesse qui, satisfaisante pour les berlines ordinaires, tend à devenir un peu faible pour les automobilistes cherchant à se distinguer par leur voiture (ce qui est le cas d’un conducteur choisissant un modèle japonais peu connu). Il est vrai que les conducteur sportifs peuvent opter pour le modèle Mazda 1500 SS (86 ch et 160 km/h).

 

Principales qualités

  • Un moteur de conception moderne (arbre à cames en têtes)
  • Une élégante carrosserie signée Bertone

 

Principal défaut

  • Puissance et performances modestes

 

Performances

  • Vitesse max : 150 km/h
  • De 0 à 100 km/h : 15,7s