L’Alfa Romeo 1750, une berline au moteur mythique

Produite à 101 exemplaires de 1968 à 1971 l’Alfa Romeo 1750 Berline reprend le célèbre double arbre Alfa dans une carrosserie de berline spacieuse. Nous vous proposons d’en découvrir un essai réalisé en 1969 par Europe Auto. Bonne lecture !

Produite à 101 exemplaires de 1968 à 1971 l’Alfa Romeo 1750 Berline reprend le célèbre double arbre Alfa dans une carrosserie de berline spacieuse. Nous vous proposons d’en découvrir un essai réalisé en 1969 par Europe Auto. Bonne lecture !

 

L’essai

Le nom d’Alfa évoquait jadis l’odeur d’huile chaude des courses automobiles. La célèbre firme italienne a défendu son sigle sur tous les grands circuits du monde et a toujours commercialisé des modèles de tendance nettement sportive. D’où une certain deception devant la berline Alfa Romeo 1750.

Le nom d’Alfa évoquait jadis l’odeur d’huile chaude des courses automobiles. La célèbre firme italienne a défendu son sigle sur tous les grands circuits du monde et a toujours commercialisé des modèles de tendance nettement sportive. D’où une certain deception devant la berline Alfa Romeo 1750.

Une vaste habitabilité, un coffre d’un demi mètre cube pour les bagages. Il ne s’agit pas d’une production Ford ou General Motors. Il s’agit de l’Alfa Romeo 1750 berline. Pourquoi ce changement de style ? Pour des raisons de productivité.

Alfa Romeo est en pleine extension. Il lui faut donc toucher un vaste public. Pour toucher ce vaste public, il faut lui proposer à un prix compétitif un modèle qui – tout en possédant sa propre personnalité – réponde aux besoins de l’automobiliste-type (un couple avec deux ou trois enfants).

Alfa Romeo 1750 Berline caractéristiques

Caractéristiques

Cette concession aux lois commerciales, Alfa ne l’a consentie que pour l’aspect extérieur. Soulevé le capot, les traditions de la maison sont évidentes : deux arbres à cames en tête, deux carburateurs double corps. Même l’aménagement intérieur qui, à première vue, semble seulement conçu pour le confort apparait bien vite essentiellement destiné à faciliter la tâche du pilote : sièges confortables mais surtout enveloppants : instruments bien groupés, réglage du dossier.

Sur la route, cette impression se confirme. Sans être tapageur, le moteur est souple : brillant. Sa puissance peut toujours être utilisée au mieux grâce à une boite de vitesses à cinq rapports.

Commande bien placées, freinage de confiance, tenue de route sans vice ; toutes ces qualités permettent de réaliser des moyennes routières élevées.

 

Principales qualités

  • Grande routière
  • Confortable
  • Moteur souple
  • Cinquième rapport utile sur autoroute

 

Principal défaut :

  • Carrosserie trop anonyme