Une sportive Italienne avec un double arbre, l’Alfa Romeo 2000 GTV

Produite de 1963 à 1976, l’Alfa Romeo Coupé GT Bertone a connu de nombreuses évolutions durant sa carrière, restant toutefois toujours équipé du mythique double arbre Alfa 4 cylindre. Paris Balade vous propose de découvrir un essai d’une de ses dernières évolutions : l’Alfa Romeo 2000 GTV réalisé en 1973 par Sport Auto pour son numéro spécial salon de Paris. Bonne lecture !

L’essai

Avec quelques améliorations de détails, un moteur toujours plus puissant, le coupé Alfa Romeo 2000 GTV poursuit allégrement sa carrière et continue à se tailler la part du lion en compétition dans le groupe 1. Les techniciens, non-contents d’avoir fait évoluer le moteur, ont aussi travaillé au niveau du confort et de la finition. Le coupé Alfa est plus que jamais une voiture homogène, nerveuse, rapide et fiable. Le fameux 4 cylindres de 1 962 cc, à 2 ACT et alimentation par deux carburateurs Solex, développe 130 CV DIN à 5 500 tr/min. Il est accouplé à la traditionnelle boite de vitesses à 5 rapports synchronisés.

L’habitacle, 2+2, est fonctionnellement équipé et le confort est celui que l’on peut attendre d’un coupé de sport moderne, malgré l’essieu rigide et un comportement sans douceur sur mauvaise chaussée. Le tableau de bord est clair et lisible, l’instrumentation complète.

Le coupé Alfa Romeo 2000 GTV fait montre de reprises énergiques d’autant plus efficace qu’il est d’origine équipé d’un pont autobloquant. Avec une vitesse de pointe de 195 km/h, il est très efficace sur l’autoroute où l’on peut rouler, des heures durant, à 180 km/h chrono sans que la mécanique donne le moindre signe de faiblesse.

 

Qualités :

  • Autoroutière efficace
  • Excellentes reprises
  • Moteur souple et parfaitement équilibré
  • Equipement correct

 

Défauts :

  • Direction trop démultipliée
  • Faible autonomie de carburant
  • Commande d’essuie-glace lave-glace invraisemblable
  • Conduite délicate sur mauvaise chaussée
  • Finition grande série