Après vous avoir raconté l’histoire du lycée Henri IV, Paris Balade vous parle de son plus grand concurrent : le lycée Louis Le Grand.

L’histoire

louis le grandC’est d’abord un collège de jésuite qui était installé dans l’hôtel Parisien présent à cet endroit. Le collège de Clermont (du nom de l’évêque de Clermont à l’origine de l’ouverture du collège). Ce collège sera interdit en 1594 suite à l’agression au couteau dont est victime Henri IV. Son auteur, Jean Châtel est un ancien élève du collège de Clermont.

C’est en 1618 que le collège est enfin réouvert. L’excellence de l’enseignement qui y est prodigué permet au collège de recevoir le patronage de Louis XIV en 1682. Le collège prend alors le nom de Louis Le Grand. Une Ecole des jeunes de langues y est installée par Colbert en 1669. L’arabe, le turc et le persan y sont enseignés.

En 1763, Louis Le Grand devient le chef-lieu de l’université de Paris et regroupe 28 collèges. Le collège aura l’honneur d’avoir Louis XV comme second fondateur.

Pendant la Révolution, une partie du collège sera transformée en prison politique. De nombreuses victimes de la Terreur y séjourneront avant d’être guillotinés. Napoléon Bonaparte lui donnera le titre de Lycée. Ce sera le premier établissement à recevoir ce titre. Il deviendra même lycée impérial en 1805. C’est en 1873 que le lycée reprend définitivement son nom de Louis Le Grand.

Durant les années 60 du XXème siècle, les élèves de Louis Le Grand s’engagent contre la guerre du Vietnam et sont très actifs en mai 1968. De nombreuses manifestations y auront lieu.

Aujourd’hui le lycée compte plus de 1800 élèves, dont 900 en classe préparatoires. Un internat pouvant accueillir près de 340 élèves est également présent dans les locaux. Des étudiants de plus de 40 nationalités sont accueillis par le lycée.

Les élèves célèbres de Louis Le Grand

lycee louis la grande courLa renommée du lycée est aussi dû aux nombreux élèves devenus célèbre l’ayant fréquenté. De Voltaire à Molière, en passant par Sartre ou Baudelaire, les hommes de lettres y ont laissé leur trace. Des politiques aussi bien français (dont 3 présidents et 9 premiers ministres) qu’étrangers, on peut citer Chirac, Giscard d’Estaing, Jaurès, Poher, Pompidou, Sédar Senghor ou Poincaré.

André Citroën, le créateur de la marque ou le prix Nobel de physique Henri Becquerel, tout comme plusieurs médaille Fields sont également passés par Louis Le Grand.

Pour passer devant le lycée et vous imprégner de l’ambiance du quartier Latin, miser sur notre balade Rive Gauche en voiture vintage des années 60.

Où ?

123 rue Saint Jacques, 75005 Paris