Le Macaron apporté par Catherine de Médicis!

Qui ne connaît pas ce petit biscuit à la forme arrondie, à base de sucre, de blancs d’œuf et d’amande, croquant à l’extérieur, moelleux à l’intérieur ? Les origines du macaron remontent loin dans le temps. Pour certains, il serait importé du Proche Orient où l’amande faisait partie des ingrédients incontournables de nombreuses pâtisseries. Selon d’autres, il serait fabriqué dans les monastères vénitiens dès la fin du 8e siècle. Le fait est qu’à la Renaissance, le macaron fait apparition en France. En 1533, Catherine de Médicis ramène le gâteau savoureux d’Italie lorsqu’elle quitte Florence pour rejoindre Henri d’Orléans, futur roi Henri II de France. Le mariage est célébré à Marseille. Dans les valises de la riche héritière, une dot de 100 000 écus d’argent et 28 000 écus de bijoux ainsi qu’une boîte de « macherone ». A l’époque, ces petits gâteaux aux saveurs et formes différentes se présentaient individuellement.Macaron

Le macaron se fait connaître rapidement en France. Cité par Rabelais en 1552 dans Le Quart Livre pour désigner une petite pâtisserie ronde aux amandes, il devient la spécialité de plusieurs villes françaises, chacune déclinant la recette de base à sa manière. A Nancy, en 1792, les sœurs bénédictines lancent une boutique « La Maison des sœurs Macarons ».  A Amiens, le macaron est fabriqué dès le 16e siècle par la célèbre confiserie Maison Trogneux et se distingue par l’ajout de nouveaux ingrédients tels que le miel et les fruits. A Saint Jean-de-Luz, il est accompagné d’une savoureuse crème de noix. C’est ici, au mariage de Louis XIV avec l’infante d’Espagne en 1660 que le pâtissier M. Adam offre des macarons au jeune roi. Celui-ci les trouve délicieux. Depuis lors, la pâtisserie Adam transmet le secret de leur fabrication de père en fils.

A Paris vers 1830, les pâtissiers ont l’idée d’accoler les biscuits deux par deux en les garnissant d’une crème au beurre. Le macaron parisien voit le jour. Il est popularisé par la Maison Ladurée qui est la première à utiliser les teintes en tons pastel pour indiquer les différents parfums.  Aujourd’hui encore, cette pâtisserie reste une des plus célèbres enseignes créatrices de macarons.

Les macarons que Paris Balade vous fait goûter en option de ses balades sont fabriqués de manière artisanale par la pâtisserie Le Petit Duc située à Saint Maur-des-Fossés. Cette enseigne offre un grand choix de macarons frais (une vingtaine de parfums !) dont caramel beurre salé, nougat, violette, réglisse, fraise des bois, noix de coco, banane.

Laissez-vous tenter par les macarons saint-mauriens et visiter Paris en les dégustant à bord de nos voitures de collection !