Après nos sélections de cabriolets à s’offrir pour le début de l’été, nous nous intéressons aujourd’hui aux berlines. Certes, elles sont plus banales et moins glamours que les cabriolets, mais elles permettent d’emmener la famille et les amis en balade tout en roulant décalé à un prix bien plus doux pour votre portefeuille. Place à notre sélection pour acheter une berline youngtimer.

 

Mercedes W123

Sans doute la Mercedes la plus fiable de l’histoire. Cette « roule toujours » présente une gamme très large allant des anémique 200D aux coupleuses 280E. Evitez les Diesels très kilométrées et vraiment poussives. Les 4 cylindres essence (200, 230E) sont déjà suffisantes pour une utilisation balade et permettent de pouvoir passer sous les 10 litres en conduite économique. Silence, confort et quiétude sont au rendez-vous, tout comme une excellente disponibilité de pièces. Attention à la corrosion. Une compagne idéale pour débuter dans le monde de la collection et acheter une berline youngtimer.

A partir de 3 500 euros.

 

Renault 25

Renault 25Produite de 1984 à 1992, la 25 était la voiture ministérielle par excellence des années Mitterrand. Des basiques GTS aux fastueuses Baccara (phase II à partir de 1988), vous trouverez forcément votre bonheur. Les moteurs V6 (atmo ou à turbo) ont de quoi séduire et la tenue de route, le confort et l’équipement sont en net progrès par rapport à lé génération des R20 et 30. Attention à la rouille sur les phase I et au circuit de refroidissement bien sollicité sur les V6.

A partir de 3 000 euros.

 

Volga M24

Volga 24Produite de 1970 à 1992, GAZ Volga M24 constituait le Mercedes soviétique. Produite à plus d’1,4 millions d’exemplaires, elle était typiquement la voiture des administrations ou des membres du parti. Equipée d’un quatre cylindres développant 105 chevaux, elle atteignait les 145 km/h. Elle sera également importée en Belgique avec des motorisations Diesel (Rover ou Indenor). En acheter une, c’est l’assurance de se faire remarquer dans les rassemblements d’anciennes !

A partir de 7 000 euros.

 

Alfa Romeo 75

Alfa Romeo 75 V6Dernière propulsion du constructeur de Milan, la 75 est une vrai Alfa d’avant l’ère Fiat. Tous les moteurs essence offrent du caractère avec une mention spéciale au Twin Spark 2 litres à l’excellente souplesse et robustesse et  au V6 America (180 à 192 chevaux) à la musicalité envoutante. Méfiance concernant la corrosion et les habituels pépins électriques. Sans aucun doute, un choix d’esthète pour celui veut acheter une berline youngtimer.

A partir de 2 000 euros en 4 cylindres et 10 000 euros en V6.

 

Lancia Thema

Lancia ThemaUne robe discrète, pourtant signée Pininfarina, et une plateforme commune avec les Fiat Croma, Alfa 164 et Saab 9000 caractérisent la Thema (1985-1995). Pourtant l’agrément de conduite et le tempérament sont bien dans la lignée des productions transalpines. Les versions Turbo sont les plus désirables et leurs performances permettent, même aujourd’hui, d’en surprendre beaucoup. Les ultimes V6, équipée du mythique Busso Alfa, sont aussi un bon choix (à partir de 1992). Méfiez-vous des caprices électriques et attention à la disponibilité des pièces qui devient de plus en plus compliqué.

A partir de 2 500 euros.

 

Talbot Tagora

Talbot TagoraProduite pendant seulement 2 ans (1981-1983), elle est la dernière Talbot haut de gamme. Oubliez les agricoles versions Diesel et visez la luxueuse SX équipée du V6 PRV à deux carburateurs triple corps et développant 165 chevaux. Les GLS (2,2 litres, 115 chevaux) sont aussi un bon choix. Spacieuse, confortable et sûre, elle pêche surtout par sa finition indigne d’un haut de gamme. Privilégiez un exemplaire complet, l’accastillage étant introuvable. Le plus difficile pour acheter une berline youngtimer tel que la Tagora sera d’en trouver une.

A partir de 2 400 euros.

 

Bmw Série 5 E12

Bmw E12Avec sa calandre inversée dessinée Paul Bracq, et ses quatre phares, la Série 5 était le genre de voiture qu’on laissait passer sur l’autoroute dans les années 70. Sa réputation de voiture de voyous aidant… Produite de 1972 à 1981, elle offre de bonnes performances grâce à ses boites courtes. Les 520 4 cylindres sont déjà sympathique, mais la bavaroise s’apprécie surtout avec les 6 cylindres 525 et 528 (184 chevaux). Vérifiez l’état des trains roulants et l’état de la carrosserie. Méfiez des prix qui sont en montée constante surtout pour les 6 cylindres (ne parlons même pas de la M535).

A partir de 4 000 euros.